Gastronomie du Périgord

Une cuisine sans beurre et sans reproche

perigord-gourmand.jpg

La gastronomie du Périgord a été magnifiquement qualifiée par Brillat-Savarin de "cuisine sans beurre et sans reproche" car son terroir est riche, pour ne pas dire exceptionnel.

Ce qui vient d'abord à l'esprit, c'est la truffe et le foie gras, les cèpes et les noix. Il faut ajouter le Monbazillac et le Pécharmant pour les vins. Sans oublier la vieille prune et le vin de noix pour les alcools. Ce n'est qu'un début.

Car ce qui caractérise le Périgord, c'est le caractère artisanal de ses productions. Venez y manger des fraises, peut-être bien que vous n'en aurez jamais mangé d'aussi bonnes. Ou des asperges et des noix. Ou bien encore du sanglier ou du chevreuil.

Ou tout simplement un tourain, qui est la soupe locale, mais quelle soupe ! Ou bien encore les fameuses pommes de terre sarladaises qui accompagnent un plantureux confit de canard.

«Ce n’est pas seulement un pays où l’on mange bien, c’est aussi un pays où l’on mange finement et où la cuisine est tenue pour l’un des plus beaux arts » affirmait André Maurois.

Cela est tellement juste que même dans les gargottes à destination des touristes la cuisine est très honorable en comparaison de leurs homologues d'autres régions. Il faut vraiment être malchanceux pour y manger mal.

Pour les hommes et les femmes de goût

Il ne vous reste plus qu'à réserver un gîte pour vos prochaines vacances, et venir flâner sur les nombreux marchés de producteurs de la région. Car il n'y a pas qu'à boire et à manger en Dordogne, il y a tant à voir, à faire ou à decouvrir !