Grotte de bernifal

medium_bernifal.jpg Bernifal, la grotte magnifique et décourageante

 

C'est un de nos hôtes qui a attiré mon attention sur Bernifal. C'est une grotte privée, qui ne fait aucune publicité et qui au contraire ne craint pas de décourager le visiteur : 3 visites par jour, en juillet et en août. Lorsque nous sommes arrivés pour la visite de 16 h, la visite de 15h n'avait pas encore démarré...

Mais si vous réussissez à passer le seuil de l'entrée, bienvenue chez les Magdaléniens (-12 000/-14 000 ans). Visite dans le noir avec la seule torche de Gilbert Peymendrant, notre guide et propriétaire des lieux. L'originalité de la grotte, c'est la diversité des représentations et des techniques : représentations animales (mammouths, bouquetins, bisons, chevaux dont un semble harnaché alors que l'on estime habituellement que le cheval n'a été domestiqué que plusieurs milliers d'années après, ânes), mais aussi humaines - ce qui est très rare - et abstraites ou semi-abstraites. Le fameux tectiforme également, qui selon Gilbert Peymendrant représente une maison avec ses murs, son toit à double pente et sa cheminée. Les experts refusent généralement cette interprétation, mais qui sait - un expert n'est-il pas celui qui se trompe en suivant les règles ? Diversité des techniques également : gravure, peinture, pochoir (mains négatives), sculpture utilisant les formes de la roche.

Bref, si vous êtes prêt à attendre et à composer avec le caractère ombrageux du maître des lieux, cela fait sans aucun doute pour nous partie des grottes les plus intéressantes du Périgord. Un seul regret : que les revenus générés (je n'ai pas vu de trace de billetterie) ne servent pas à la conservation de la grotte.