Le Périgord au top pour Lonely Planet

Le Périgord, dans le top 4 des destinations européennes pour Lonely Planet

Dans son édition 2016, le célèbre guide Lonely Planet (un peu le guide du routard, version anglo-saxonne) a classé le Périgord en quatrième position de ses destinations préférées en Europe.

Pour sa gastronomie bien sûr, et là il n'y a que l'embarras du choix : marchés gourmands, vins, truffes, foie gras, fraises, asperges, noix, fromages et tables de qualité, mais pas seulement, car on ne peut passer ses vacances à ne faire que bien boire et bien manger !

Que faire lorsque l'on a bien bu et bien mangé ?

La Dordogne est le pays aux 1000 châteaux, mais aussi celui des Grottes de Lascaux (entre autres), dont l'inauguration de Lascaux IV en fin d'année ne manquera pas d'attirer l'attention des touristes du monde entier sur le patrimoine unique au monde qui se trouve en Périgord : une centaine de grottes, habitées ou non, d'abris sous roche, témoins d'une présence humaine sur plusieurs centaines de milliers d'années sur les bords de la Dordogne. A soi seul, ce patrimoine là vaut le voyage, selon la formule consacrée d'un autre guide touristique célèbre.

Mais il y a plus encore : des bastides, témoins de la guerre de Cent ans, tantôt anglaises, tantôt françaises, et magnifiquement conservées de surcroît, une bonne dizaine de villages classés "plus beaux villages de France" et pour mettre tout le monde d'accord, une campagne miraculeusement préservée,  et de paisibles promenades en gabarre sur la Dordogne, à moins que vous ne préfériez des activités plus sportives comme le kayak - un exemple pami des dizaines d'autres des sports que l'on peut pratiquer dans cette belle région.

Le Périgord : une destination bien-être

Voilà donc le secret du Périgord : Le bien-être que procure cet ensemble de conditions favorables : le climat, l'accueil, la gastronomie, les paysages, la rêverie que suscite les témoins de l'histoire et de la préhistoire, bref une tranquille promenade dans le temps et dans l'espace - sans la pression touristique que subissent les côtes de la Méditerranée.